Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Association des Chats libres de Gennevilliers

Ce blog collige les grandes et petites histoires de l'association et présente son journal. Il permet également aux internautes de contacter l'association et de laisser des commentaires.

Histoire d'un chat chinchilla

Depuis un mois, l'association suit une étrange affaire de vol de chat, tel que consigné dans une déclaration de vol enregistré dans une autre commune que celle de Genneviliers.

La propriétaire qui adore ce chat qu'elle a prénommé KAYSOUS, dans un moment de découragement, a essayé de le donner et a fait notamment appel à une association de sa région. Hélas pour elle, cette association s'est empressée de venir en aide au chat, pensant sans doute bien faire mais la propriétaire le voyant partir a immédiatement réagi et a tenté de le récupérer. Tenter oui car l'adhérente de cette association venue pour le prendre, a refusé de le lui rendre!

Plainte a donc été déposée, l'ICAD averti et même la présidente de notre association et celle de l'autre association se sont parlé. Malheureusement nous sommes toujours sans retour du chat malgré les promesses car ce serait le nouveau "propriétaire" (selon la loi le chat ne lui appartient pas mais bien à la personne qui l'a identifié à son nom) qui refuse de le rendre.

Sans indication de contact avec  la ou les personnes qui hébergent actuellement ce chat et qui pensent en toute bonne foi qu'elles en sont les propriétaires car elles ont versé une somme conséquente pour l'adopter, nous en pouvons pas discuter directement avec elles.

Nous sommes donc partie prenante au côté de la propriétaire qui est une de nos adhérentes.

Nous espérons que dès la fin de la canicule il sera possible d'avancer rapidement dans ce dossier.

Nous en profitons pour rappeler que l'Association des Chats libres de Gennevilliers ne demande pas d'argent pour les adoptions. Si le chat à adopter est adulte et a été -comme la loi le demande- tatoué, stérilisé, contrôlé HIV-FeLV et le cas échéant vacciné par l'association, seuls ces frais vétérinaires sont demandés en remboursement. S'il s'agit d'un chaton, aucune somme n'est demandé mais l'adoptant doit s'engager à procéder aux mêmes soins vétérinaires que pour les adultes dès que le chaton sera en âge de les avoir.

 

 

Histoire d'un chat chinchilla
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de ACLG sur le portail Overblog

Commenter cet article